IREPS-IDF, Instance régionale en éducation et promotion de la santé d'Ile-de-France
IREPS-IDF, Instance régionale en éducation et promotion de la santé d'Ile-de-France
IREPS-IDF, Instance régionale en éducation et promotion de la santé d'Ile-de-France
initialiser agrandir le texte diminuer le texte initialiser
Recherche avancée
Recherche

Les missions de la nouvelle instance régionale ( 06/07/2010 )

Créée en avril 2010, l'Instance régionale en éducation et promotion de la santé (IREPS) est d'abord une instance de coordination, portée par les quatre Comités départementaux d'éducation pour la santé (CODES) d'Ile de France auxquels vont être progressivement associés des partenaires. Cette instance a vocation à piloter le Pôle Régional de Compétences (PRC).

 L'IREPS d’Île-de-France, association loi 1901, est l'instance fédérative des CODES d'Île-de-France. Elle fédère les quatre CODES existant et a vocation à développer et à accueillir les CODES à venir dans les départements non-pourvus actuellement.

L'IREPS est au service des CODES d'Île-de-France

, dans le cadre de la mise en œuvre d'actions :

  • de coordination, notamment de projets régionaux ;

  • de communication ;

  • de mutualisation des moyens ;

  • de renforcement des compétences des équipes des CODES ;

  • d'aide, de soutien et de conseils auprès des CODES.

L'IREPS-IDF a pour mission de promouvoir la prise en compte des spécificités de l'éducation pour la santé

auprès des pouvoirs publics et d'assurer grâce à un travail continu avec eux , dans le cadre des évolutions législatives et réglementaires.

L'approche de l'éducation pour la santé telle que promue par l'IREPS-IDF et ses CODES associés est :

  • généraliste : la santé est considérée comme un tout, ce qui n’exclut pas des approches thématiques (par exemple maladies cardio-vasculaires, addictions, santé des personnes âgées, sécurité routière, etc);

  • globale : elle ne dissocie pas santé physique et santé mentale, et prend en compte l’ensemble des déterminants de la santé, intègre la prévention des maladies et la promotion du développement harmonieux et du bien-être des personnes et des groupes ;

  • participative : notre approche incite les acteurs de la santé et du social à se rapprocher pour développer des modalités d'intervention au plus près des besoins et des conditions de vie des personnes, considérées dans leur globalité.

L'éducation pour la santé est un des moyens la promotion de la santé des personnes et des groupes, selon la définition de la charte d’Ottawa.

 


 | 
 |